En ce vendredi 10 Février, les Américains de Nashville Pussy font une étape par le 106 de Rouen (from hell to Normandy ;)).Entre hard-rock et rock sudiste ce groupe originaire de Georgie, considéré comme la réponse Américaine au mythique Motorhead (rien que ça),fondé par Blaine Cartwright et sa femme Ruyter Suys,viennent proner leur "bonne parole" à base de sexe et d'alcool.Les nashville jouent un rock "pur et dur", qui sent la sueur et la biére,à l'opposé d'un rock glam/fashion,le quatuor sort les santiagues,les jeans pourris,les cheveux long et gras (en bref le parfait look redneck) et envoient "sévéres".

Pour raisons "médicales", on notera l'absence de la bassiste Karen Cuda remplacée par je ne sais trop qui (désolé pour elle), mais en l'occurence qui a assuré sur tout le show,celui-ci reposant fortement sur l'immense talent de Ruyter nous offrant une prestation scénique complétement déchainée,au travers de solos et de riffs de guitars bien béton !!! Mme Cartwright maitrise son jeu de scéne autant que sa Gibson!!!!GO! Mother fucker! Go!

 signp fbnp  nash 

 

 

 

 

 

 

On notera la présence en premiere partie du groupe Français HEADCHARGER, qui n'aura pas à rougir de son passage sur scéne... Construit, péchu,hargneux,efficaces, nombreux pourrait étre les adjectifs pour qualifier leur set ravageur. Les Caennais "déboulonnent" bien la salle au son d'un rock qui cogne fort, un groupe qui a un fort potentiel et qui sait l'exploiter.

 Leur album "Slow motion disease" est disponible dans les bacs .

fbhc  head02  head03

 

www.headcharger.com