IMPACT

18 avril 2012

PuppetMastaz !!

Les marionnettistes faisaient une halte au 106 de Rouen afin de défendre leur nouvel album, et imposer leur "muppet show" savamment dosé entre hip hop et électro, le tout à la sauce trash et parfaitement déjanté.

Puppetmastaz ? Plus qu'un groupe, un concept parfaitement novateur : le show est un grand spectacle de marionnettes, chaque rappeur se cache derrière une « bestiole de latex », en déversant  leurs flow ravageurs. Originaires d’Outre Rhin et officiant depuis 2002, le groupe propose un show parfaitement rodé, mettant littéralement « le feu » à la salle. Ainsi, Maloke la taupe, Wizard le lézard, Snuggles le lapin, Yoda, R2D2 et toute une collection de personnages, haute en couleur (un vrai bestiaire) prend vie devant le public, au travers de chansons et de mini-sketchs, au dessus d’un immense paravent.

puppetmastaz@106 

Mais cette fois-ci les fans auront aussi l’occasion de découvrir les « puppets » du futur : Le rideau s’ouvre, et les membres du « crew » font leur apparition, grimés en marionnettes, afin de faire monter l’ambiance d’un cran, devant une salle « à fond »  dans ce gros délire complètement décalé ! Donnant une grosse gifle à guignol et son théâtre, à tout autre détracteur pensant que les marionnettes sont passées de mode ! Le groupe semble innarêtable et a de l’énergie à revendre : ça saute, danse dans tous les sens, rap, chante et ceci de façon non-stop ! Un vrai bordel parfaitement orchestré qui vous accroche du début à la fin, ne vous laissant pas le temps de souffler !

Un groupe ayant une réelle vocation scénique, qui se découvre, se savoure, et se vit en live… et qui finit par vous rendre addict à la « puppet mastaz’ touch », un véritable style à part entière, bouleversant aussi bien les clichés du hip hop / électro que ceux des spectacles de marionnettes.

 

Un show vivant, énergique, prolongé par quelques rappels, notamment avec le titre « bigger the better » histoire de « dynamiter » une dernière fois la grande salle du 106, et de laisser Maloke et toute sa bande rentrer à Crooklyn (lieu de naissance et de vie de ces chères bébêtes caoutchouteuses).

Le sixième album est disponible dans les bacs, « revolve and step up ».

Posté par Alienshen à 23:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


16 mars 2012

Didier Super au grand théatre de Louviers

C'est à Louviers que Didier Super a fait une halte avec sa "comédie musicale" "Et si Didier super était la réincarnation du Christ ?"

Pour ceux qui ne connaitraient pas ce "phénomène" à l'humour grincant et corrosif, Didier, originaire de la ville de Douai (59), a un accent ch'ti à couper au couteau,des lunettes cassées, un sous-pull suffisament petit pour en faire un débardeur (pas un physique de jeune premier),un gros penchant pour la provocation et son humour va tout à fait dans ce sens. Un personnage semble t-il tout droit évadé d'un épisode de Groland, chanteur bancale, cascadeur raté, comédien au rabais, Didier super fait parti de ces artistes multi-casquettes qui de toute évidence ne se prennent absolument pas au sérieux. Un personnage burlesque n'ayant pas peur du ridicule, qui donne vraiment de sa personne au travers d'une oeuvre qui apparait clairement comme une "bonne grosse blague"... Voila la recette de Didier Super...

didier_super

SIGACRTDSC09407 didier_super02

Provocation oblige ou coïncidence, Didier s'est arrêté dans la capitale de France des témoins de Jéhovah pour faire son show parfaitement déraisonnable et politiquement incorrecte... Tout le monde y passe et en prend pour son grade : hommes politiques, chômeurs, gauche, droite, catholiques, musulmans, handicapés....et témoins de Jéhovah!

"les myopates ce sont des fumiers, ça fait des années qu'on leur file du pognon avec le téléthon, et on en a toujours pas vu un marcher..."

L'histoire ? et bien Didier l'éternel révolté, après un accident de vélo perd sa haine, engendrant chez lui une improductivité musicale et surtout une violente perte de popularité auprès de la gente féminine, à un point tel qu'il se trouve réduit à admirer Alain Bashung ! Bref, ce n'est pas la forme pour l'auteur des titres "petits caniches peluches pour vieux" , ou encore "y'en a des bien", "arrête de t'la péter" ...

sigacDSC00103

Jusqu'au moment où l'ours en peluche de Didier (oui comme quoi on peut avoir un humour vachard et aimer les ours en peluche), alias "nounours" avec qui il a tout appris, prend vie, lui conseillant d'aller à la recherche du "plus gros fumier de la terre" pour qu'il puisse retrouver sa colère qui lui fait terriblement défaut. Alors Didier entame un périple "initiatique", les cités Françaises, l'Afrique ...

Tout ceci au travers de chansons décalées, de déguisements plus kitsch les uns que les autres, de décors fait à l'arrache, de cascades à vélo et même une traversée de la scène en moto.... Un joyeux bordel d'une heure et demie surfant de façon permanente sur un 48 ème degrés remarquablement affuté.

Il est une chose évidente : ce type de spectacle s'adresse aux amateurs de ce genre d'humour mais vaut réellement le détour, on ne s'ennuit pas un instant, Didier et sa joyeuse bande de loufoques campent très bien leurs roles et permettent de passer un excellent moment dans une période où se "marrer" devient une necessité.

Remerciements à l'abordage d'Evreux pour avoir organisé cet événement, mais aussi à Cassandres et Julien.

Ashen

Posté par Alienshen à 23:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

17 février 2012

Let me alone ?

Pour quelqu'un qui voulait être seul, on peut dire que ce soir au 106 de Rouen c'est "légèrement" loupé... En effet, depuis déjà quelques semaines, le concert d'IZIA affiche complet, c'est donc devant une salle pleine à craquer que la demoiselle fera une pleine démonstration de son talent.

Prise de température

Une véritable foule attend le début du show, des familles, des ados "lookés" buveurs de sodas (oui oui ceux fraichement taxés) ayant eu la permission de 23H, des fans de rock pur et dur armés de bières (pas encore trop taxés).... Bref, des très jeunes, des jeunes, des moins jeunes et des un peu plus vieux viennent panacher l'auditoire et remplir vitesse grand V la grande salle du 106.

IZIA ou "comment démménager une scène : mode d'emploi"

La lumière diminue, IZIA fait son entrée sur une scène quasi plongée dans le noir... Quelques notes de guitares, juste une voix... C'est calmement que l'entrée en matière se fera. Très rapidement, la tornade IZIA s'empare de l'espace, avec beaucoup d'assurance, de punch, pour le plus grand plaisir de son public. IZIA saute, harangue la foule, "joue" avec ses musiciens, le tout dans une parfaite aisance et maîtrise de la scène. Dissipant rapidement tous les a priori que l'on pourrait avoir sur son âge, et le fait qu'elle ne soit qu'à son second album... Une vraie bète de scène !

   IZIA02  IZIA01  IZIA03

IZIA ou "la grande déconne"

Hormis cette volonté d'offrir un vrai show, la miss ne se fait pas avare de quelques vannes et fait preuve d'un grand sens de la répartie, de naturel ne se prennant pas la tête (parfaite anti-thèse de la rockstar idiote et imbue de sa personne), notamment au moment où la "merveilleuse idée" me prend de faire un cliché en "contre plongée", très vite repri à l'ordre par un "Je vous préviens les mecs, si je retrouve ma petite culotte sur internet, je vous fait un procès!" (alors sur ce point, préférant éviter toute poursuite, polémique, et autres emmerdes, merci de vous rapprocher du site www.petit-bateau.fr).

L'instant d'après un "Faut que ça bouge !" part du public, auquel la demoiselle repondra du tac-o-tac "Mais dis donc, on ne t'a jamais appris la politesse ?" avant d'annoncer son titre "I can dance".

...Ou encore après qu'un fan ai lancé un "IZIA, je t'aime": "Ca me touche vraiment que tu dises cela sans me connaître car en réalité je suis une vraie connasse".

Bref, IZIA s'amuse sur scène autant qu'avec son public (mention spéciale à son emmêlage de cheveux monumental avec le cable de son micro), accessible, sympatique... Le naturel du personnage n'enlève rien à sa musique.

                                         IZIA04

Alors au final : Pop acidulée pour ado ou véritable moment Rock 'N' Roll ? Indéniablement un bon moment de rock! La miss se démène sur scène et ceci avec brio, arrivant à fédérer toutes les catégories d'âge (et ce soir l'éventail était TRES large) prouvant que IZIA n'est pas QUE la fille de... En défendant ses deux albums à travers un show énergique et péchu comme si du haut de ses 21 ans, celle que certains considèrent déjà comme la Janis Joplin Française, accusait déja d'une carrière longue. La recette ? Une nana sympa qui a du coffre et qui envoie en live, accompagnée de son comparse Sébastien Hoog, formant un duo aussi productif qu'audacieux, alors même si l'album "So much trouble" prend une direction plus "pop" que son prédécesseur, il apparaît déjà comme une véritable bouffée d'oxygène pour la scène rock hexagonale, quelque chose de frais, de pertinent et abouti. Cela ne laisse aucun doute : IZIA à toute sa place dans le paysage rock Français !

                                                  IZIA SET LIST

 

Ashen

Posté par Alienshen à 03:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

10 février 2012

In lust we trust !

En ce vendredi 10 Février, les Américains de Nashville Pussy font une étape par le 106 de Rouen (from hell to Normandy ;)).Entre hard-rock et rock sudiste ce groupe originaire de Georgie, considéré comme la réponse Américaine au mythique Motorhead (rien que ça),fondé par Blaine Cartwright et sa femme Ruyter Suys,viennent proner leur "bonne parole" à base de sexe et d'alcool.Les nashville jouent un rock "pur et dur", qui sent la sueur et la biére,à l'opposé d'un rock glam/fashion,le quatuor sort les santiagues,les jeans pourris,les cheveux long et gras (en bref le parfait look redneck) et envoient "sévéres".

Pour raisons "médicales", on notera l'absence de la bassiste Karen Cuda remplacée par je ne sais trop qui (désolé pour elle), mais en l'occurence qui a assuré sur tout le show,celui-ci reposant fortement sur l'immense talent de Ruyter nous offrant une prestation scénique complétement déchainée,au travers de solos et de riffs de guitars bien béton !!! Mme Cartwright maitrise son jeu de scéne autant que sa Gibson!!!!GO! Mother fucker! Go!

 signp fbnp  nash 

 

 

 

 

 

 

On notera la présence en premiere partie du groupe Français HEADCHARGER, qui n'aura pas à rougir de son passage sur scéne... Construit, péchu,hargneux,efficaces, nombreux pourrait étre les adjectifs pour qualifier leur set ravageur. Les Caennais "déboulonnent" bien la salle au son d'un rock qui cogne fort, un groupe qui a un fort potentiel et qui sait l'exploiter.

 Leur album "Slow motion disease" est disponible dans les bacs .

fbhc  head02  head03

 

www.headcharger.com

Posté par Alienshen à 23:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

27 novembre 2011

Wind of change ? Scorpions à son Zenith

En ce 25 novembre 2011, les allemands du groupe Scorpions font un arrêt par le Zenith Rouennais  pour leur tournée d'adieu ...

20H30, la première partie entre en scène : Black Rain, groupe français originaire d'Annecy mélant Glam et Hard Rock... jusqu'à ce soir, je n'avais jamais entendu parler de cette bande de joyeux lurons aux brushings extravagants me rappellant le look de Twiggy Ramirez ou autres musiciens de Marilyn Manson... ;)

                                              BlackRainAC

Apparences androgynes trés travaillées, boucles d'oreilles, piercings... Visuellement c'est une réussite ... Et là, le set commence... Les riffs de guitars s'enchainent... rapides ... construits mais surtout diaboliquement efficaces... Black Rain tient le pavé et se defendra brillament tout au long de son passage... Aucun répis, pas de latences, le groupe envoie bien et me scotch littéralement, donnant une violente giffle à ceux qui s'attendaient à passer la soirée à entendre des "petites balades rock bien gentilles". Il est une évidence, ce groupe est simplement impressionnant sur sa performance live, que ce soit par sa prestance où le niveau de technicité de ses solos de guitars...

 br02AC BR03AC acbr05

 

Du pur rock and roll ! un très bon moment qui ne peut laisser indifférent et qui mérite véritablement d'être vu. Black Rain sort du lot et en impose GRAVE !!! à découvrir absolument ;)

Arrivera ensuite le moment tant attendu, l'arrivée de Scorpions !

Devant un Zenith complet (7500 personnes), les cinq Allemands s'adonneront à un véritable show, retraçant toute leur carrière initiée en 1965. Rudolf Schenker, Matthias Jabs, Klaus Meine, Pawel Maciwoda et James Kottak sont là... et en pleine forme !!! La musique de ce quintet d'outre Rhin montre encore son intemporalité et prouve qu'en 2011 PAS UN TITRE n'a pris une ride... Qu'un "wind of change" est toujours aussi efficace et fait toujours autant réagir les foules et que, malgré une carrière aussi longue, le groupe se défend toujours aussi bien !

scorpionsAC  ACDSC06979  ACKottak

Mention spéciale à James Kottak, leur batteur... Dingue, allumé, déjanté ... Un véritable spectacle à lui seul ! Un fou furieux incontrôlable, impressionnant par son niveau de batterie, arborant fièrement un immense tatouage dans le dos "Rock and Roll forever" (au moins comme cela c'est dit) et sur le torse...son nom (il fallait y penser).

Une tournée d'adieu ? Difficile d'imaginer Scorpions à la retraite quand on voit l'energie déployée sur scène. La tournée reprendra en 2012... Alors si cette tournée devait être la dernière... un conseil : NE LAISSEZ PAS PASSER VOTRE CHANCE ! FONCEZ !

En attendant, l'album COMEBLACK (dernier opus du groupe) est disponible ;)

Merci à Olivier pour son coup de pouce ;)

Posté par Alienshen à 15:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


24 novembre 2011

Christine + The Hushpuppies...A L'abordage !

Une affiche bien sympa que nous proposait l'abordage d'Evreux en ce jeudi 24 novembre, les Normands de Christine,et les Perpignanais de Huspuppies ...

Tout d'abord Christine,groupe electro provenant de Rouen venu "dynamiter" la salle avec son set hautement péchu, ponctué par des projections videos, créant une ambiance singuliére ,propre au groupe et il faut le dire véritable marque de fabrique.

Nicolas et Stéphane, scratchent, enchainent habilement les beats,les effets devant un public parfaitement réceptif, la température monte, proportionnellement à l'ambiance... Le groupe laissera aux Huspuppies une salle gonflée à bloc, et quittera cette derniére sous les applaudissements.

Christine  christine02

 

Viendront ensuite les huspuppies, dans un registre complétement différent... Les platines et autres controleurs MIDI laisseront la place aux guitars basses et autres batteries du groupe garage-rock venu présenter son nouvel album "The Bipolar Drift" (sortit le 21 Mars 2011).

hushpuppies

Posté par Alienshen à 01:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09 novembre 2011

No More Mr. Nice Guy ?

En ce Jeudi 09 Novembre 2011, Alice Cooper aka Vincent Damon Furnier fait un arret par le Zenith de Rouen ... Fort de ses 26 albums, d'une carriére démarrée au début des 70's, Cooper n'a rien perdu de son énergie , de sa prestance et de ses shows ... On ne présente plus ce "monstre sacré" du rock ayant influencé tout un courant musical.

Aller voir un spectacle de Cooper, c'est comme féter Halloween en retard, maquillage, guillotine,personnage de frankenstein,photographe empalé sur scéne ... on ne s'ennuie pas une minute ... Rajouté à cela une poignée de trés bons musiciens dont Orianthi Panagaris, guitariste sur la tournée "this is it" de Micheal jackson (qui n'a jamais eu lieu) ...On obtient quelque chose d'absolument détonnant, sans verser dans l'obscénité, ou l'excés de trash comme pouvait le faire Marilyn Manson il y a quelques années ...

Cooper, et sa troupe se déménent pendant 1H40,et offre à son public un GRAND moment de rock N roll , reprennant ses plus grands titres, "school's out", "gimme", "only women bleed" ,"I'm 18" ...On prend rapidement beaucoup de plaisir devant cette prestation scénique, et devant ce personnage fortement atypique et déjanté ...

 

sigRTRSDSC05855SIgRTBWDSC04233 sigRTDSC04302

 

Bref, un excellent concert, rien à redire pour ce mythe de 63 ans qui malgrés son age, continu à surprendre, et à ravir un auditoire composé de toutes les tranches d'ages possibles imaginables ... Jetter un oeil à son nouvel album "welcome 2 my nightmare" suite du précédent opus sortit il y a une trentaine d'années .

Megateuf Wayne !!!!

Super-Méga-Gros remerciements à Aude ;)

 

SIGRTRSDSC05847    sigRTRSDSC05872

sigRTDSC05843

 

Ashen

 

Posté par Alienshen à 03:43 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

05 août 2011

Festival du chant Marin Paimpol 2011 (Comment se prendre une averse typiquement bretonne)

                                               AfficheFCM11logoweb

Sigredux    SigMVredux

Posté par Alienshen à 08:23 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18 juin 2011

Jésus ! Jésus ! Jésus revient ....

Issu de la scéne Verno-Gasnytoise les PJV  (comprennez "les ptits Jesus voyageurs") groupe local déja culte reviennent en pleine forme,passant définitivement à la vitesse supérieure ... Si à la lecture du nom de ce groupe ,vous imaginez que cet article sera dédié à un groupe de rock catholique, jouant sur le parvis des églises... En réalité on se rapproche ici plus "des petits chanteurs à la gueule de bois", plutot que les originaux à la croix de bois ....

 pjv           sigDSC02831

Oubliez les concours d'enroulage de K-way,les PJV font à présent dans le GRAND spectacle !!!! Une mise en scéne digne d'un film de JAMES CAMERON aprés l'apéritif , des effets pyrotechniques digne d'un concert de RAMMSTEIN aprés un passage d'huissiers, des costumes de super héros "kon diré les vré" .... Les 5 membres de cette bande de joyeux loufoques , composée de Katex (Batman), Dédé (Superman sous stéroides),Pedro (Pyja-man),Florent (SpiderMan),et Sylvain (Playmobil-man),persistent brillament dans leur néo-déconnage ... Drole, efficace, originale, les Pjv est un groupe de scéne que l'on ne se lasse pas de voir, alternant  habilement chansons à textes (Mouais on va le dire comme ça) comme Nunchaku, véritable hommage au défunt Bruce lee (rapellons que ce dernier était natif de Gasny), et des reprises de la scéne harcore New-yorko-Vernonnaise comme GALA , SCOOTER, REAL 2 REAL, JOHN SCATMAN, OUTTER BROTHERS ...

pedro kat02 dédé

 

 Ashen

Posté par Alienshen à 09:54 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

06 juin 2011

Not an addict ?

En ce vendredi 03 Juin , le 106 propose une fois de plus une affiche de qualité ,Parade et K's Choice ....

deux formations Rock aux styles différents...

deux chanteuses...

deux sets qui ont tenus toutes  leurs promesses...

 

La soirée débute à 20H30 pétante le groupe Parade (anciennement Amethyste) , prend place, emmené par leur chanteuse Aurél' ,déversant un rock noise à la fois mélodique et péchu, rappellant Pj Harvey, ou encore Sonic Youth .Le chant est à la hauteur des riffs de guitars , efficace, accrocheur, le tout rythmé par un batteur habil (pedro personnage érigé en tant que célébrité nationale ,pour avoir battu le record du monde d'enroulage de K-way à Vernon il y a deja quelques temps... "il faut bien l'admettre Pedro est à la batterie ce que Rod Hutchinson est à la carpe" - Arno).

sigrtbwDSC01369  sigrtbwDSC01363 

sigrtbwDSC01392  sigrtDSC01297

Le groupe fait un bon boulot sur scéne, leur maxi 5 titres est une reussite (ma préférence personnelle va pour le titre "five parts"),ils seront à l'affiche du rock dans tous ses états le 25.06 à Evreux .

Parade est un groupe à ne pas perdre de vue .... Bonne continuation à Miss Aurel, Pedro,Remy et Fred.



http://www.myspace.com/parade005

 

Le tant attendu K's choice suivra, marquant le retour de Garth et Sarah Bettens avec leur nouvel album "Echo Mountain".Le show sera scindé en deux parties , la premiére accoustique et la seconde plus Rock (?)...

On retrouvera dans un premier temps le groupe assit , pour une session accoustique de qualité, bercé par les voies de Garth et Sarah.... K's choice transporte son public aux travers de balades qui parfois me semblent interminables.L'ambiance est détendue dans la salle , autant que la chanteuse ...humble, et proche de son auditoire.

sigDSC01537  sigDSC01586

Aprés un petit break , comme annoncé par Sarah "On poussera les chaises et se sera du Rock" ,le groupe délaissera les guitars accoustiques au profit de guitars electriques , les chaises ont disparu, et Miss Bettens s'adonnera à un show un temps soit peu plus rock (mais pas forcément beaucoup plus péchu), changeant quelque peu l'ambiance de la salle ... Mais s'agrippant à une continuité plus "pop" que "rock"... On aurait pu s'attendre à quelque chose de plus enervé mais il n'en sera rien ...

Le groupe ne se montrera pas avard de rappel, on ne coupera pas à leurs tubes "not an addict" et "everything for free" afin de satisfaire un public déja ralié à leur cause...Aprés toute une série de remerciements, à destination du public,de leur premiére partie, des techniciens... Le groupe rejoindra en toute simplicité son auditoire à l'entrée du 106. Se montrant trés disponible pour leurs fans.

Ashen



 

 

Posté par Alienshen à 15:03 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,